Sauvons les animaux

Sauvons les animaux

Le Parc des Félins est très impliqué dans la sauvegarde des Félins et autres espèces menacées.

Cette mission tient beaucoup à cœur des responsables du parc qui investissent du temps, de l'énergie et de l'argent dans des programmes de conservation dans la nature et dans le parc.

Pour nous aider dans notre combat, rejoignez notre association !

Recherches | Disciplines scientifiques

Introduction

Notre établissement n'est en rien comparable avec les grands instituts de recherche en biologie français tels que le CNRS, l'INRA ou le MNHN. Nous n'avons pas de fonds propres pour la recherche mais nous participons à ou réalisons pontuellement quelques études directement liées aux félins.

 

Par conséquent, si aucun sujet de stage n'est posté dans la rubrique "Emploi et stage", il est inutile de nous contacter pour cela.

 

Les disciplines scientifiques qui sont explorées sont les suivantes :

 

Ethologie

 

L'éthologie signifie étymologiquement la science des mœurs (du grec ethos, mœurs, et logos, l'étude, la science). Il s'agit en fait de l'étude du comportement animal. Il faut de plus inclure dans cette définition l'étude comportementale des êtres humains et des relations homme-animal. Etudier le comportement des animaux (et des humains) consiste à observer attentivement et noter précisément leurs différents mouvements, déplacements et interactions en fonction de problématiques et de questionnements posés avant les observations. Après la période d'observation, les données sont analysées à l'aide d'outils statistiques pour dégager des différences (et/ou des tendances) entre les individus et groupes d'individus. Ces différences sont ensuite interprétées et apportent des réponses à la problématique de départ.

 

 

Etudier le comportement des félins est assez complexe car ces animaux ont un rythme d'activité différent du notre : ils sont, dans leur grande majorité, plus actifs au crépuscule, à l'aube ou pendant toute la nuit. De plus, les félins sont des animaux qui ne sont pas manipulables et qui sont très dangereux pour l'Homme, tout contact est impossible. Tous ces éléments complexifient la mise en place de protocoles expérimentaux. C'est pourquoi l'éthologie de ces animaux est peu développée en comparaison d'autres comme les animaux de rente (bovins, ovins, caprins, ...), les petits animaux de laboratoire (rats, pigeons, insectes et arachnides) et les animaux domestiques (chiens, chats, perroquets...)

 

Le Parc des Félins propose quelques sujets d'éthologie suivant les années (voir rubriques associées)

 

Génétique

 

La génétique (du grec genno, donner naissance) est la discipline de la biologie qui est consacrée à l'étude des gènes (présents sur les molécules d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui constituent les chromosomes), et de leur fonctionnement. Cette discipline a de nombreuses applications que vous découvrirez en parcourant des sites spécialisés.

Le parc n'a pas la vocation, ni le financement pour héberger son propre laboratoire de génétique. Cependant, la phylogénie des espèces et leur radiation au cours des temps géologiques (c'est-à-dire leur apparition et leur divergences les unes des autres) sont des thèmes qui nous intéressent tout particulièrement. Si c'est également votre cas, sachez qu'il y a peu de scientifiques au monde qui travaillent sur ces sujets.

 

Nous collaborons à ces recherches en fournissant régulièrement des échantillons de sang et de poils de nos félins quand un animal est anesthésié pour des raisons particulières.

 

Génétique des populations

 

Notre parc est impliqué dans plus d’une trentaine d’EEP et d'ESB. Pour gérer la population d'une l'espèce dans l'optique d'une conservation à long terme, il est nécessaire de créer son studbook et de réaliser des analyses génétiques et démographiques de sa population à partir de celui-ci. Ce genre de travail est une application directe de la génétique des populations.

Ces analyses se font à l'aide des logiciels informatiques SPARKS et PM2000 et permettent de réaliser des projections sur l'évolution de la population captive de l'espèce en tenant compte de nombreux facteurs dont la consaguinité et la dérive génétique (cf. la page conservation ex-situ pour plus de détails).

 

Pourtant, toutes les espèces de félins n'ont pas encore leur studbook européen. c'était le cas des jaguarondis, des servals et des chats léopards par exemple. Le parc y a remédié en recensant les individus élevés en Europe depuis le début du XXème siècle.

 

Physiologie

 

La physiologie (du grec phusè, la nature, et logos, l'étude ou la science) est la discipline de la biologie consacrée au fonctionnement mécanique, physique et biochimique des organismes vivants, animaux ou végétaux, de leurs organes et de leurs organisations, de leurs structures et de leurs tissus. La physiologie tient également compte des interactions d'un organisme et de son environnement. En fonction des organes étudiés ou des thèmes abordés, on distingue de nombreuses spécialités : l'électrophysiologie, la neurophysiologie, la physiologie de la reproduction, du sommeil, de la digestion, de la locomotion, la thermorégulation...

 

Au parc, pour respecter le bien-être de nos félins, nous ne pouvons pas participer à des recherches très poussées, trop invasives, dans ce domaine. En effet, quelque soit le thème de l'étude, il est souvent nécessaire, en physiologie, de faire des prélèvements réguliers. Puisque les félins sont des animaux qui ne sont pas manipulables et sont très dangereux, il faudrait pratiquer de nombreuses anesthésies pour faire des prélèvements de sang, ce que nous nous refusons à faire. Nous ne voulons pas endormir plus que de raison nos animaux... Notre participation dans cette discipline est donc limitée aux prélèvements non invasifs tels que la collecte de poils ou de crottes pour des études génétique ou hormonales.