Le parc gère ses eaux usées

 

L'eau devient une denrée rare... Source de vie, elle est l'élément le plus important sur la planète, mais aussi le plus dévasté par l'Homme. En témoignent les pseudo-continents de déchets laissés dans les océans qui s'accumulent en mettant en péril la biodiversité marine.

 

Avec une moyenne annuelle proche de 250 000 visiteurs, le Parc des Félins, pourrait être un vecteur de pollution des eaux, notamment via les eaux usées des blocs sanitaires ainsi que les eaux de lavage du restaurant... En réalité, il n'en est rien puisque notre établissement traite ses eaux usées sur place et ce de la façon la plus écologique qui soit.

 

En effet, dès son ouverture, le Parc des Félins a installé une station de traitement des eaux usées par phytotraitement (dépollution par les plantes). Une succession de bassins permet l'assainissement des eaux usées via des plantes mais également des bactéries aérobies et anaérobies (voir photo ci-dessous). Un façon bien plus économique et écologique que de renvoyer nos eaux usées dans un circuit de traitement coûteux et très gourmand en énergie...

 

 

epuration

 

De plus, depuis 2009, nous réduisons fortement notre consommation d'eau, et donc la quantité d'eaux usées générée par le parc, puisque notre bloc sanitaire pour les hommes est équipé d'urinoirs sans eau (et sans odeurs) qui permettent d'économiser 10 000 litres d'eau par an chacun...

 

L'eau sera bientôt une ressource plus chère et plus rare que le pétrole. Préservons là...

 

urinoir