Qui veut un félin à la maison ?

 

Chaque mois, nous recevons de nombreuses demandes plus originales les unes que les autres :

 

Entre les personnes souhaitant caresser un guépard ou une panthère des neiges ou offrir un tel privilège à leur moitié(e), et les personnes voulant acquérir à tout prix un tigre ou un margay, nous recevons tout type de demande...

 

Bien-sûr, nous ne pouvons qu'être enthousiaste par le fait que de nombreuses personnes partagent la même passion que nous pour les félins.

En revanche, nous ne répondons jamais positivement à de telles demandes !!! Bien au contraire, cela va à l'encontre de notre travail et de notre éthique !

 

En effet, les tigres, les margays, comme tous les félins (à l'exception du chat domestique) sont des animaux sauvages. Ils sont, pour la plupart, menacés dans leur milieu naturel, et leur élevage en captivité est l'affaire de spécialistes.

 

    

 

Il n'est pas question que des particuliers puissent héberger ce genre d'animaux chez eux ! Nous y sommes totalement opposés. La plupart du temps, les gens qui ont cette idée ne se rendent pas compte des contraintes associées à l'hébergement de ce type d'animaux ! Ils ne mangent pas de croquettes ou de pâtés formatés par l'industrie agroalimentaire. Ils mangent de la viande (carnivore oblige !) et suivant les espèces, il faut s'approvisionner en boeuf, veau, chevreuil, rat, souris, caille, poule, hamster, cochon d'inde, poussin, poissons... frais... pas faciles à obtenir quotidiennement.

 

Ils vivent dehors et ont besoin d'espace. Il n'est pas question de les enfermer dans une maison ou un appartement et même les petits félins - s'ils sortent, ils ne reviendrons jamais ! Ils ont besoin de grimper très haut dans les arbres (sauf tigres et lions qui ne grimpent pas bien sûr), n'enterrent pas leurs excréments (très odorants) mais les laissent de façon apparente sur le sol..... Bref, les petits et gros félins sauvages ne sont pas des chats domestiques et ne sont pas domesticables !!

 

Le Margay, par exemple, a divergé de l'ancêtre commun qu'il partage avec l'ocelot et l'oncille il y a très longtemps (entre 8 et 3 millions d'année !) et ont évolué de manière isolée par rapport aux petits félins de l'ancien monde. Les margays (et les autres petits félins d'Amériques du sud tels les ocelots, oncilles, chats des Andes, ...) ont d'ailleurs une paire de chromosome de moins par rapport aux autres félins. En comparaison, l'homme a domestiqué le chat sauvage africain il y a 4.000 à 5.000 ans... Quelle différence !!!

 

De plus, les félins du parc sont des animaux menacés dans leur milieu naturel et notre travail au niveau européen consiste à les reproduire et à les conserver en captivité afin de les réintroduire dans leurs milieux naturels s'ils venaient à disparaître un jour (encore faudra t-il faire le nécessaire pour leur redonner des forêts, actuellement c'est impossible...). Par conséquent, nous nous devons de les garder le plus sauvage possible (pas de dressage !). Nous avons le moins de contact possible avec eux : les animaux du parc ne sont élevés par un homme (sauf quelques cas particuliers) et ils sont tous dangereux pour nous, même le chat de Geoffroy est capable de mordre si nous approchons notre main trop de lui ! Les félins sont aussi très stressés par notre présence et seules quelques personnes familières doivent s'occuper d'eux. Nous travaillons pour les animaux et non pour satisfaire notre ego (nous ne sommes pas un cirque !). Telle est notre philosophie et c'est ce que nous essayons de faire comprendre aux visiteurs. L'animal sauvage n'a pas besoin de nous, nous sommes au contraire une gêne pour lui. Aussi, nous pensons qu'il vaut mieux les observer, étudier leurs comportements plutôt que de les toucher ou de les voir sauter dans un cerceau de feu...

 

Ensuite, sachez que si vous arrivez à obtenir un félin par un moyen quelconque, vous serez dans l'illégalité. Vous serez passible d'une lourde amende et d'une peine de prison, le margay et les tigres, comme beaucoup de félins, sont des espèces protégées par la convention de Washington et les contrôles sont sévères.

 

Quant à nous, notre établissement est soumis à d'importantes législations et de nombreux contrôles en matière de sécurité et de santé animale (Ministère de l'environnement, DSV, ...) et pour la détention des félins, nous avons les autorisations administratives adéquates (presque impossibles à obtenir pour un particulier...). Nous ne pouvons nous permettre de laisser certaines personnes privilégiées caresser les félins sous peine de voir notre autorisation d'ouverture remise en cause.

 

Par conséquent, ne comptez pas sur nous pour vous permettre d'obtenir un félin ou même d'en caresser un ! Nous vous dissuadons également d'approcher les autres parcs zoologiques pour ce même type de demande, vous aurez sans doute la même réponse.

 

J'espère que vous comprendrez notre position, qu'elle ne vous empêchera de (re)venir dans notre parc et de nous aider à sauver les félins. Un conseil, si vous êtes passionnés par ces animaux, tournez-vous vers le monde domestique, il y a suffisamment de races de chat très jolies ou de chats abandonnés à la SPA et étant domestiquées, il n'y a aucun problème pour les garder chez vous et leur faire des caresses.